Très triste !

Être un photographe de guerre n’est jamais facile, car il faut être animé de sang-froid et affronter toutes les situations qui se présentent afin de pouvoir prendre des photos. Mais, lorsqu’on assiste à une tuerie massive, ou à l’explosion d’un autobus, ce n’est surtout pas l’instinct de photographe que l’on met en avant, mais plutôt celui d’un être humain. 

La scène diffusée sur les réseaux sociaux est horrible, et on ne peut se retenir en voyant des enfants désemparés pleurer de tristesse et de douleur. Face à cette situation, il a décidé avec ses collègues de mettre les caméras à l’écart et sauver les blessés. L’explosion aurait tué 126 personnes, et même si le photographe ignore si le garçon qu’il portait dans ses bras est toujours en vie, il affirme  qu’il respirait encore. Ses collègues photographes n’ont pas manqué de capturer ces images empreintes d’émotion, et on voit le cher photographe s’agenouiller devant un corps sans vie. Sa réaction a ému  la toile toute entière. 

Source

Conversations Facebook