Sécurité !!!

L’attaque qui a coûté la vie à un policer ne va pas bloquer la procédure démocratique en cours en France. 

C’est le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, qui en donne l’assurance. « Rien ne devait entraver ce moment démocratique fondamental pour notre pays », a-t-il déclaré au terme d'un Conseil de sécurité convoqué par François Hollande ce vendredi matin. Le Premier ministre a rappelé qu'au « cours des prochains jours, plus de 50.000 policiers et gendarmes seront mobilisés ». À ceux-ci s'ajouteront les 7 000 militaires déployés dans le cadre de l'opération Sentinelle.


Source

Conversations Facebook